Depuis quelques années, le nail art est devenu un incontournable des gardes-robes. Le vernis se décline sous toutes les couleurs, toutes les formes et tous les motifs.
Nail ArtCependant, se posent certaines question auprès des utilisatrices, notamment à propos de sa possible toxicité. Il y a donc quelques règles clés à respecter pour faire l’achat d’un vernis sans danger.

Les substances mises en causes dans la toxicité de certains produits de beauté et notamment du vernis sont les phtalates, le formaldéhyde, le toluène et le camphre synthétique. Selon une récente étude, plus d’un dixième des vernis commercialisés sur le sol français contiendrait plus de 5% de ces substances dites nocives et pouvant jouer un rôle dans le déclenchement de certains cancers.

Pour éviter de se mettre en danger, il faut faire attention aux étiquettes et éviter les vernis qui sont composés de ces substances.
Si les marques de beauté reconnues ne semblent pas poser problèmes en raison de la fréquence des contrôles, il faut se méfier des vernis vendus dans les marchés ou les petits commerces type solderie. En effet, moins soumis aux contrôles d’hygiène et sécurité, il est plus risqué d’acheter ce type de vernis.

Si vous vous posez la moindre question ou si vous n’arrivez pas à accéder à la composition d’un de vos vernis, certains sites internet recensent et actualisent régulièrement la liste des vernis “safe” et des vernis dangereux. Une personne en magasin peut également vous informer et vous dirigez vers le type de produits que vous souhaitez. Sachez également que les pharmacie et parapharmacie vendent souvent eux-même des vernis à ongles. Ils conviennent aux peaux des personnes sensibles, le risque de toxicité est réduit.

Si vous souhaitez acheter les yeux fermés, ils vous restent la possibilité d’acheter des vernis à l’eau ou des vernis bio, les fameux four free (qui garantissent l’absence des quatre substances nocives), ils sont de plus en plus représentés en boutique. Ils ont l’inconvénient d’être un peu plus chers que les vernis de base, mais là, aucun risque de toxicité. N’hésitez pas à demander conseils à un professionnel de l’esthétique qui seront à même de vous renseigner.

Un dernier conseil serait celui de ne pas se ronger les ongles que vous ayez du vernis ou non : au-delà du risque de toxicité, les ongles sont un véritable nid à microbes, alors gardez vos ongles loin de votre bouche. Attention également si vous êtes en contact avec de jeunes enfants ou si vous cuisinez. Un morceau de vernis qui s’écaille peut vite être ingéré !