Un triste constat

C’est le triste constat relevé par de nombreuses études.  Plus de 80% des quatre à six millions de malentendants Français ne sont pas équipés d’appareils auditifs et subissent donc les conséquences fâcheuses d’un handicap non corrigé. La perception de la perte d’audition comme un handicap “de vieux” et le prix des aides auditives font parti des raisons majeures de ce déficit d’appareillage.

Une perte d’audition n’est pas sans conséquence

Tout comme la baisse de la vue, l’avancée dans l’âge est souvent synonyme d’amoindrissement de la qualité d’audition. Ce phénomène est tout à fait naturel et n’implique pas plus que la presbytie un passage au 3ème age ! Bien au contraire, si nous prenions l’habitude de traiter au plus tôt les baisses d’audition, leur correction serait d’autant plus efficace. Il suffit de comprendre le fonctionnement de l’oreille pour saisir que les raisons d’une perte d’audition ne sont pas si terrifiantes que ça !

Ne pas se préoccuper de ce souci et le laisser courir peut amener une personne à se couper de sa vie sociale. Parce que les échanges humains passent par la parole, lorsqu’on n’est plus capable de la percevoir efficacement, il en découle qu’on a de plus en plus de mal à rester intégrer dans un groupe social qui échange des idées, des histoires, des sourires…

Si la perte d’audition est abordée dès les premiers signes visibles, bien souvent l’audioprothésiste arrivera à redonner un confort d’écoute optimal au patient sur les recommandations du médecin ORL.

Quelle comportement adopter en cas de découverte d’une mauvaise audition ?

La première chose à faire si vous sentez votre audition perdre en qualité est de ne pas vous renfermer sur vous-mêmes. La seconde sera d’aller consulter un ORL qui sera à même de vous expliquer très exactement ce qui vous arrive et de quelle(s) manière(s) il serait possible de retrouver un confort d’écoute des plus satisfaisants.

Même si toutes les pertes d’audition ne se ressemblent pas, la majeure partie des cas est due à la presbyacousie. Il s’agit d’un phénomène naturel lié à l’âge et qui se corrige très bien à l’aide d’appareils auditifs. Qu’ils soient en intra ou en contour d’oreille, l’audioprothésiste pourra vous adapter sur mesure (moulé en fonction de votre canal auditif) un appareil et vous le régler pour vous redonner la meilleure qualité d’écoute possible.

N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ORL et surtout ne restez pas les bras croisés devant ce problème. Personne n’a pour objectif de se couper du monde à cause d’une mauvaise audition, alors prenez vous en main !