Votre enfant de 10 ans a des difficultés scolaires et a un changement subit de comportement. Vous souhaitez l’emmener chez le psy, mais vous vous  demandez si c’est une bonne idée. Et bien, il faut savoir qu’il n’y a rien de mal à emmener son enfant chez le psy. Voici différents motifs pour lesquels vous pouvez l’emmener chez le psy.

En général, l’on pense que le psy est uniquement réservé aux grandes personnes. Pourtant, ce n’est pas du tout vrai. Les enfants peuvent aussi consulter un psy. En effet, un psy peut aider un enfant à se remettre des moments difficiles qu’il traverse. Les parents ne doivent donc pas avoir honte d’emmener leur enfant chez le psy. Diverses raisons doivent les alerter et les pousser à emmener leur enfant chez le psychologue.

Les raisons d’envoyer l’enfant chez le psychologue

L’une des raisons est le divorce des parents. Lorsque les parents divorcent, cela peut perturber l’enfant. Il faut donc l’emmener chez ce spécialiste.

Un autre motif est le décès ou la maladie d’un proche. Dans ce genre de situation, l’enfant est le plus souvent perturbé. Il a donc besoin d’une personne pour le sortir de cette situation difficile. L’aide d’un psy est donc la bienvenue.
Les difficultés scolaires de l’enfant doivent interpeller les parents. Si votre enfant est aussi trop timide et se renferme sur lui, l’emmener chez le psy est une bonne idée.

Enfin, si votre enfant a des troubles du sommeil, il est vivement conseillé de ne pas laisser trainer et de consulter pour découvrir les maux de votre enfant.

Déroulement de la séance avec le psy

La première séance de l’enfant avec le psy se déroule en général, en présence des parents ou de l’un d’eux. Après l’entretien avec l’enfant, le psy va aussi dialoguer avec les parents.

Il faut savoir que l’entretien entre le psy et l’enfant est strictement confidentiel. Sinon, le psy peut demander l’avis de l’enfant avant d’en parler aux parents. Une ou deux séances sont programmées chaque semaine jusqu’à ce que l’état de l’enfant s’améliore.