le cristallinComprendre d’abord le fonctionnement de l’oeil

L’oeil est un organe en forme de globe d’un diamètre compris entre 2,2 et 4,5 centimètres de diamètre. Il est composé d’organes vivants tels que la rétine, l’iris, la cornée et le cristallin.
En avant de l’oeil on trouve la cornée, directement en contact avec l’air.

Puis vient la choroïde, autrement appelée iris, qui donne la couleur des yeux grâce aux pigments qu’elle contient ; en son centre se trouve la pupille. Il s’agit d’une sorte de diaphragme qui régule la quantité de lumière qui traverse l’oeil.
En plein jour, l’iris est fermé, dans la nuit, il est ouvert.
Plus à l’intérieur on observe le cristallin, sorte de lentille convergente souple, qui sert à la mise au point de la vision grâce à son maintien par des ligaments qui le relient aux muscles ciliaires. Il absorbe une partie des UV.

Enfin arrive la rétine qui reçoit les informations lumineuses. C’est elle aussi qui détermine la précision de la vision et la situation spatiale. Les nerfs optiques qui lui sont rattachés transmettent les informations au cerveau qui nous renvoie alors une image.

Le rôle de l’accomodation

L’accommodation du cristallin est le processus qui permet à l’oeil de s’adapter pour le passage de la vision de loin à la vision de près. Durant la modification, le cristallin se bombe plus ou moins. Si les muscles ciliaires sont détendus, on peut voir net de loin, et il est alors plat.
Par contre, s’ils sont contractés, il est bombé et on voit bien de près. En d’autres termes, il s’arrondit quand on s’approche d’un objet, et il s’aplatit quand on s’en éloigne.
A l’inverse, la désaccommodation concerne le passage de la vision proche à la vision lointaine.

Avec le temps, les muscles ciliaires, comme tous les autres muscles du corps humains, perdent de leur souplesse et ils n’arrivent plus à se contracter autant qu’il le faudrait pour obtenir une vision nette de près, on devient alors presbyte.
Ce phénomène est inéluctable, même si le moment où il survient est variable selon les sujets. On note généralement son apparition entre 40 et 50 ans. Ce problème est facilement corrigé par le port de verres correcteurs.