gros plan d'un oeilCette maladie des yeux touche en priorité les personnes âgées de plus de 45 ans. Elle implique une montée de la pression oculaire et atteint le nerf optique et le champ visuel. Elle donne parfois mal aux yeux. Mais, si une douleur dans l’oeil apparaît, le dépistage du glaucome reste le seul moyen efficace d’établir un diagnostic.
Lorsque la pression augmente, cela induit une destruction très progressive des fibres de la vue. A terme, le champ de vision est également réduit.
Si la destruction du nerf est irréversible, il existe 2 grandes formes de cette maladie. En effet, le glaucome et ces symptômes n´apparaissent pas de la même façon. Heureusement, des collyres, un traitement au laser ou un acte chirurgical permettent une bonne prise en charge.

Les symptômes du glaucome chronique.

C´est la forme la plus courante de la maladie. Elle est due à la fermeture du filtre d’évacuation. Cependant, les symptômes n´apparaissent que très tard et sont indolores. Très progressivement, la vue baisse sans provoquer un réel changement.

Les symptômes du glaucome aigu.

C´est la forme la plus rare de cette maladie. Les symptômes arrivent très soudainement. De très fortes douleurs dans l´oeil et un champ de vision réduit doivent alerter. Ces douleurs apparaissent lorsque l´iris et le filtre d´évacuation s´accolent. Également appelé glaucome à angle fermé, la maladie est alors une urgence ophtalmologique.

Le dépistage de la maladie.

Le seul moyen de prévenir l´avancée de la maladie est de se faire dépister régulièrement. Une douleur dans l´oeil n´est pas forcément propre à cette maladie. Néanmoins, une réduction du champ de vision doit alerter. Cependant, seul un ophtalmologiste pourra effectuer un examen complet des yeux.
Cette maladie atteint le nerf optique de manière irréversible et peut entrainer au pire de cas une cécité. Il est donc important de dépister et de traiter l´oeil au plus tôt. Les traitements permettent, en effet, de stopper la progression de la maladie.
Quelques facteurs doivent être pris en compte. L´hypermétropie, un début de cataracte ou le stress peuvent déclencher cette maladie oculaire. Les femmes de plus de 50 ans sont également les plus touchées. Les pathologies comme le diabète, la myopie ou les maladies cardio-vasculaires sont aussi des facteurs importants.

(1) Source : Syndicat National des Ophtalmologistes de France, Bour C, Corre C. L’ophtalmologie et la filière visuelle en France. Paris : SNOF – 2006