Depuis 2009, une augmentation très importante a été observée. Les patients et les particuliers qui souhaitent opter pour une alimentation spécifique sont beaucoup plus nombreux. Les commerçants tentent donc de satisfaire cette demande, un boulanger a même décidé de se lancer dans une fabrication 100% artisanale.

Un sondage dévoile les tendances du régime sans gluten

Une multiplication par deux a été identifiée en, seulement, une poignée d’années. Cela montre à quel point le régime sans gluten suscite un engouement de taille, mais la prévalence de la maladie coeliaque n’a pas explosé pour autant. Des consommateurs ont donc décidé d’adopter ce régime même sans la présence d’une intolérance. La situation a d’ailleurs pris une ampleur considérable sur le sol américain, car l’absence de gluten est largement conseillée selon une étude partagée dans le JAMA Internal Medicine. Les résultats ont été obtenus grâce à des sondages effectués sur 22 278 personnes.

La maladie coeliaque est tout de même stable selon une étude

Un premier enseignement a pu être tiré, car les patients atteints par cette maladie coeliaque qui nécessite la suppression du gluten n’ont pas explosé. Le nombre est stable depuis quelques années, la variation s’est seulement articulée autour de 0.6 et 0.77% de la population. Les pourcentages sont extrêmement faibles et pourtant, les adeptes de ce régime sont de plus en plus nombreux. Ils ne présentent pas particulièrement une intolérance, mais ils ont pris la décision de rayer cet ingrédient. Les fabricants ont donc été contraints de s’adapter à cette nouvelle tendance en multipliant les produits comme des pâtisseries sans gluten ou encore des pâtes, et même du pain.

Un boulanger a décidé de fabriquer un vrai pain sans gluten

Difficile d’imaginer qu’une boulangerie puisse proposer un tel produit alors que le gluten rythme le quotidien des artisans. Dans le Nord, une enseigne a décidé de relever ce pari à Hazebrouck. Il ne s’agit pas d’un produit emballé et conçu par les industriels. C’est un véritable pain frais qui est fabriqué dans les règles de l’art pour toutes les personnes intolérantes au gluten. Il est important de préciser que le boulanger a été obligé de changer sa méthode en adaptant la fabrication. Par conséquent, la farine de fécule de pomme de terre est au cœur de la création.

Des contraintes sont largement au rendez-vous

Elle a par contre un point faible, elle rend la pâte très collante. Les particuliers qui se lancent d’ailleurs dans cette fabrication sont souvent confrontés à une multitude de difficultés. Le boulanger a donc une astuce, celle de l’installer dans un moule, car, dans le cas contraire, elle aura tendance à s’étaler. Elle est envoyée dans le four avec son moule et le résultat semble être à la hauteur des attentes. Le pain sans gluten est tout à fait possible, mais l’organisation est nécessaire. La conception est faite dans le laboratoire de pâtisserie, la farine classique est totalement absente.

Un régime pour tenter d’améliorer la santé

Un problème est au rendez-vous au niveau de la cuisson puisque les pains partagent le même four. Le boulanger réalise donc celle du pain sans gluten avant celle dédiée aux produits classiques. Au vu des contraintes, seulement un jour par semaine est consacré à cette fabrication, mais elle montre à quel point les comportements ont changé. Les chercheurs ont tenté d’expliquer ce boom du régime sans gluten, mais il semble très difficile d’apporter une réponse. Les adeptes auraient l’impression d’avoir recours à une alimentation saine qui pourrait améliorer leur santé générale. Les parents incitent aussi les enfants à opter pour cette habitude.