Aujourd’hui sur MedicActu, nous allons aborder un métier, et d’ailleurs même plus qu’un métier, une vocation : devenir secrétaire médicale. Quand on parle du secteur médical dans son ensemble, que ce soit son actualité, les différents métiers que l’on peut y exercer, ou encore les multiples établissements qui le composent, le ou la secrétaire médical(e) se retrouve très rarement sur le devant de la scène.

Et pourtant, il s’agit d’un maillon essentiel dans l’organisation des établissements qui l’emploient et au sein desquels il ou elle joue véritablement un rôle de plaque tournante.

En rappelant brièvement ce que vous pouvez imaginer du métier, mais aussi en détaillant un peu mieux ses missions au quotidien, nous allons faire un point sur le métier de secrétaire médicale avant de voir quelles sont les motivations des personnes qui aspirent à le devenir et qui les poussent à suivre cette vocation.

Une secrétaire médicale à son bureau

Un poste de travail varié, avec des tâches différenciées

Le métier de secrétaire médicale

La fonction et les différentes liaisons qu’elle recouvre

Savoir communiquer avec les patients

Sous la responsabilité du ou des praticien(ne)s qui l’emploi(en)t, la secrétaire médicale doit commencer par assurer la liaison entre ledit praticien et les patients. Cela implique une communication fluide et efficace avec les patients, qui va de la prise de rendez-vous téléphonique, à l’accueil physique de ces derniers dans les locaux.

Savoir communiquer avec le personnel médical

Outre la communication avec les patients, la secrétaire assure un rôle capital de liaison dans la communication interne. Elle doit être en mesure, dans les structures qui l’exigent, de véhiculer les messages à l’ensemble du personnel médical de l’établissement. Il n’est d’ailleurs pas rare, sans nécessairement aller jusqu’à un hôpital de grande envergure, que la secrétaire médicale doivent mettre en relation des praticiens entre eux, un chirurgien avec l’équipe des infirmier(ère)s, etc.

Savoir communiquer avec l’extérieur

Enfin, les secrétaires médicales sont aussi régulièrement en contact avec l’extérieur. Cela peut être physiquement, avec un visiteur médical venu rendre visite au docteur par exemple ; ou, plus régulièrement encore, par téléphone ou par Internet avec les organismes de remboursement dont les mutuelles, les fournisseurs, etc.

Les missions qui jalonnent le quotidien

Les missions de la secrétaire médicale

Dans le milieu médical, comme pour tout(e) secrétaire des autres filières, le métier comporte bien souvent l’ensemble des fonctions d’un secrétariat traditionnel : gestion des agendas et plannings du ou des médecin(s), rédaction de courriers et de comptes rendus, organisation administrative globale du secrétariat médical dont vous êtes responsable, gestion des dossiers des patients, télétransmission des feuilles de soins, etc.

Remplissage d'une feuille de sécu

Des tâches administratives essentielles pour le cabinet et les patients

Les qualités humaines de la secrétaire médicale

Mais ce qui confère au métier toute son attractivité, c’est la dimension humaine qui accompagne chacune des missions du quotidien.

En effet, par exemple, l’accueil physique et téléphonique des patients ne doit jamais se faire sans une grande capacité d’écoute et toujours avec la volonté de venir en aide au patient. Savoir faire preuve d’empathie est souvent un atout majeur, car cela révèle un trait de caractère essentiel, mais vous devez vous en inspirer sans pour autant l’utiliser. La secrétaire médicale ne doit pas chercher à se mettre à la place du patient et lui dire « qu’elle comprend » ou « qu’elle sait ce que c’est ».

Elle doit savoir faire preuve d’écoute et de réconfort tout en gardant une certaine distance.

Devenir secrétaire médicale

Les métiers du secteur médical

Quand on utilise l’appellation de vocation plutôt que de métier, on touche régulièrement à certains corps de métiers. Le secteur médical est sans doute l’un des plus représentatifs. Ainsi, tous les postes qui le composent ou presque, répondent à un fort besoin de venir en aide aux autres, de se sentir utile chaque jour. Le métier de secrétaire médicale ne fait pas exception à la règle.

L’approche du métier et le ressenti une fois en poste

Un tel type de poste offre donc une approche et un ressenti tout particulier. On peut par exemple lire sur le site Internet de Culture et Formation, un centre privé de formation à distance spécialisé dans le domaine, des témoignages édifiants de la part des personnes qui ont suivi leur formation de secrétaire médicale. Un seul exemple pour vous en convaincre, extrait du témoignage de Monica :

Le métier de secrétaire médicale était pour moi une évidence, j’aime en effet tout ce qui touche au médical et au social…

Tout est dit.

S’y préparer à l’aide d’une formation

Si, comme nous venons de l’évoquer, le métier fait appel à une fibre, à une sensibilité ; il n’en empêche pas moins que vous pouvez en apprendre les aspects pratiques avant de vous lancer. Comme nous venons de le voir avec Culture et Formation ci-dessus, de nombreux organismes spécialisés en formation au secrétariat médical vous permettront d’apprendre le fonctionnement et les mécanismes qui régiront votre quotidien une fois que vous serez en poste.

Les conditions d’exercice du métier

Salaire

Si on le compare à la rémunération de l’aide-soignant dont nous parlions ici-même, le salaire de la secrétaire médicale est un peu inférieur. Si l’on s’en réfère à ce rapport publié sur le site web Journal du Net, le salaire brut oscille entre 1500€ et 2250€ bruts par mois.

Les débouchés

Dans les motivations qui peuvent pousser des personnes à la recherche d’une voie à s’orienter vers le secrétariat médical, il y a aussi les grandes possibilités en ce qui concerne les débouchés.

Secrétaire médicale à son bureau

Secrétaire Médicale en Hôpital (ici l’hôpital Foch)

Variété des types d’établissements

Premier gros avantage, il existe une grande variété d’établissements où la secrétaire médicale peut exercer. Outre les hôpitaux et les cabinets médicaux auxquels on pense en premier lieu, on trouve les crèches, les laboratoires, les maisons de retraite, etc.

Multitude des établissements

Second avantage de taille du métier, les besoins sont nombreux (et seront d’ailleurs toujours bien présents). Cela se traduit par un grand nombre d’établissements dont certains emploient un très grand nombre de personnes, essentiellement aux abords des grandes villes.

La formation de secrétaire médicale

C’est une formation accessible à partir du niveau BEP / CAP ou même sur validation de l’acquis professionnel.

Elle est répartie de façon à peu près égale entre les différentes techniques du métier de secrétariat, et les connaissances médicales nécessaires à l’exercice du métier. Car si la secrétaire médicale ne soigne pas, elle doit, bien entendu, comprendre l’environnement dans lequel elle travaille (en particulier pour tout ce qui concerne les comptes-rendus, mais aussi pour le premier triage des patients qu’elle peut être amenée à faire).

Elle dure un an, et doit comporter un stage. De nombreuses possibilités sont proposées, y compris la formation à distance.