Même pour les toux, angines et bronchites, il vaut mieux éviter d'avoir recours immédiatement aux antibiotiques.

Le recours aux antibiotiques se justifie pour les personnes fragiles, les toux trop douloureuses, ou celles qui se sont installées et deviennent chroniques. Cela se fera en consultant un médecin, qui vérifiera que votre toux a bien une origine infectieuse, au lieu, par exemple, d’asthme, d’allergie ou même de problèmes de thyroïde.

Pour éviter de devoir aller consulter à la moindre petite toux, voici quelques recettes naturelles qui peuvent vous soulager quand la toux est légère, ou commence juste à s’installer, à observer aussi à titre préventif.

Eviter à sa gorge le froid, les atmosphères trop chaudes et trop sèches

Femme souffrant de la gorge

Le mal de gorge, une plaie de l’hiver

Un mal de gorge est souvent déclenché par une différence brusque de température. Ainsi, protégez bien votre cou lorsque vous sortez pour qu’il ne subisse pas directement le froid.

Lorsque que vous êtes à l’intérieur, ne vous exposez pas aux températures élevées non plus. On dit que la bonne température se situe entre 19 et 20 °C.

Il est également conseillé d’humidifier l’air ambiant. Pour cela, un petit récipient d’eau est suffisant pour les pièces que vous fréquentez le plus souvent.

Utiliser les huiles essentielles en diffusion

Vous pouvez aller plus loin, en diffusant avec un humidificateur quelques gouttes d’huiles essentielles antibactériennes, deux à quatre fois quinze minutes par jour.

Certaines huiles essentielles, peuvent être irritantes pour la gorge. Attention aussi si vous avez des animaux domestiques, en particulier les chats : ils y sont très sensibles, et certaines d’entre elles peuvent être particulièrement nocives.

Voici un bon mélange d’huiles essentielles, que vous pouvez diffuser dans une maison sans enfants et sans chats (ou en les éloignant de la pièce où vous utilisez ce mélange) :

  • Huile essentielle d’Eucalyptus radié : 2 ml ou 60 gouttes (l’eucalyptus radié est un antibactérien qui calme la toux, plus puissant que l’eucalyptus globuleux)
  • Huile essentielle de Ravintsara : 3 ml (90 gouttes) (le ravintsara est un puissant antibactérien)
  • Huile essentielle de Saro : 30 gouttes si vous avez le nez qui coule ou la toux grasse
  • Huile essentielle de Cajeput : 3 ml (90 gouttes), qui permet de lutter contre les infections respiratoires
  • Huile essentielle de Tea tree : 20 gouttes (l’arbre a thé est une des huiles essentielles les plus puissantes contre les bactéries)
  • Huile essentielle de Niaouli : 10-12 gouttes, le niaouli est une huile essentielle connue pour son action contre la toux et la fièvre, elle est tirée d’un myrte, comme le Tea Tree

S’hydrater soi-même

L’eau reste encore le meilleur allié pour hydrater la muqueuse du pharynx. Elle calme les douleurs et aide à l’élimination des bactéries.

Selon vos habitudes, prenez là à température ambiante, mais non glacée, ou chaude, et buvez sans modération. Attention à ne pas abuser des boissons sucrées. L’hiver est rempli de tentations, avec les chocolats chauds, thés fumants et autres boissons revigorantes. Le sucre est bon pour votre gorge, mais pas pour votre ligne !

Un sirop de grand-mère : miel, citron et gingembre

Une délicieuse chaleur émane de cette composition naturelle qui apaise un mal de gorge débutant.

Râpez le gingembre.

Faites chauffer une petite noix de beurre dans une casserole à fond épais.

Éteignez le feu pour faire tiédir un peu le beurre fondu. Rajoutez le gingembre râpé et deux cuillères à soupe de miel liquide.

Rajoutez ensuite le jus d’un citron.

Avalez doucement le sirop obtenu.

 

Une inhalation antibactérienne

L’inhalation est plus directe et plus efficace que la simple diffusion des huiles essentielles. De plus, il est recommandé d’ajouter des plantes aux huiles essentielles.

Le thym est l’eucalyptus sont particulièrement utiles en cas de mal de gorge.

L’eucalyptus

C’est une plante dont l’odeur nous rappelle les suppositoires de notre enfance. On peut l’utiliser à la fois en inhalation et sous forme de tisane. Dans ce cas, placez quelques feuilles dans un bol d’eau frémissante et laissez infuser quelques minutes. Cette infusion peut être édulcorée avec du miel qui a également des vertus reconnues dans la lutte contre la toux.

Le thym

Le thym est maintenant une petite vedette dans le monde des désinfectants naturels. Ainsi, nous pouvons le consommer sans crainte pour parfumer nos viandes. Utilisons également le thym comme infusion, que nous pouvons boire dès que les quintes de toux débutent. (Il peut aussi être utilisé sous forme d’huile essentielle, appliqué sur le thorax et dans le dos, à condition d’être dilué dans une autre huile très légèrement chauffée, par exemple celle d’olive ou d’amandes douces).

Mais rien ne vaut notre boisson « miel, citron et gingembre »

Tasse de tisane avec un morceau de citron et une racine de gingembre

L’alliance du miel, du citron et du gingembre : un remède fantastique